Le monde du voyage peut-il coexister avec le monde ordinaire?

R

RomainLTDR

Nouveau Membre
20 Novembre 2018
4
1
3
31
Beauvais
www.letempsdureve.org
#1
  • R

    RomainLTDR

Quand on attrape le virus du voyage, on vois la vie autrement. Tout ce que nos parents ainsi que la société à pu nous apprendre perd son sens au profit d'une autre vision de la vie. Cette vision nous sort de cette société de consommation et change notre conception de la société.

Je ne m’étale pas trop sur le sujet car ce message n'est qu'une introduction à notre discussion. alors d'après vous, est-il possible que ces deux mondes, celui du voyage et le monde ordinaire dans lequel la majorité des gens vivent, puisse coexister ? Si oui, comment ? Comment faites-vous dans la vie quotidienne pour concilier une condition qui vous incite à rester là où vous êtes et répéter une tâche jusqu'à la retraite et vos aspirations de voyage ? Que pensez-vous de tout ça ?
 
J'aime: mounnas
M

mounnas

Membre
26 Avril 2013
1
1
6
limousin
#2
  • M

    mounnas

S'lut, hé oui depuis que j'ai ce virus (en 1998), deux à trois fois l'année, Asie, Afrique ..... une nostalgie s'est installée à chaque retour ... On retravaille pour pouvoir repartir, ce qui donne un but pour la prochaine expédition. D'ailleurs, en ce moment je cherche une destination suivant ma bourse (surtout l'avion), après je
voyage à la routard.
Bonne continuation.
 
J'aime: RomainLTDR
R

RomainLTDR

Nouveau Membre
20 Novembre 2018
4
1
3
31
Beauvais
www.letempsdureve.org
#3
  • R

    RomainLTDR

je pense aussi qu'on peut parler de "virus". Mais c'est un bon virus qui t'ouvre les yeux sur la réalité du monde et coupe court aux médias anxiogènes que nous connaissons. Si tu cherches une destination pas trop cher et où tu pourras être dépaysé tout en vivant une expérience riche humainement et culturellement, je te conseille la Géorgie (le pays, pas la région des USA ! :) ). J'y suis allé en juillet et franchement, je le conseille à tous ceux à qui je parle. c'est vraiment un beau pays qui gagne à se faire connaître !
Donc si je comprends bien tes propos, le "monde du travail" peut servir celui "des voyage" nous donnant ainsi un but à atteindre ?