Ouverture de l'afrique du sud : ce qu'il faut savoir avant de partir en 2021

E

e-Voyageur

Administrateur
Membre de l'équipe
29 Mai 2004
6 845
7
163
Paris - France
2020 est sur le point de laisser place à une nouvelle année placée sous le signe de l’espoir. En effet, après un chapitre presque fantôme dû a la pandémie qui a obligé le monde entier à réinventer sa notion d’espace-temps, certains pays ont d’ores et déjà communiqué la date de réouverture de leurs frontières, l’Afrique du Sud notamment. Le pays a annoncé son accueil aux voyageurs français à partir du 12 novembre 2020.

Dans le cadre de cette ouverture, les autorités sud-africaines ont décidé de mettre en place des mesures de préventions et de formalités spécifiques, à compter du 1er décembre et jusqu'à nouvel ordre.

Votre voyage en Afrique du Sud est envisagé ou prévu pour bientôt ? Voici ce que vous devez savoir avant de partir :

Actions avant le départ

Test COVID avant le départ :
  • Tous les voyageurs doivent se soumettre à un test de dépistage au COVID-19 dans les 72H avant leur départ vers l’Afrique du Sud.
  • Il faut se munir des résultats du test qui sera demandé à l’aéroport en France et à l’arrivée à l’aéroport en Afrique du Sud.
  • Il est fortement recommandé de pouvoir produire les résultats du test en anglais et d’emporter avec soi la facture justifiant que le test a bien été fait et payé à un laboratoire français reconnu. Notre partenaire offre la possibilité d’obtenir ces tests en anglais.
Le port du masque : il est obligatoire dans l'avion et seuls les masques chirurgicaux type FFP 1/2/3 sont autorisés. Pensez à prendre 2 ou 3 masques par trajet pour plus de confort.

Formulaire à l’embarquement : il vous sera demandé de remplir un document sur les antécédents de voyages dans l’avion ou à l’arrivée.

Nous recommandons l’inscription sur Ariane, comme demandé par le Ministère des Affaires Etrangères.

Pour tous les voyageurs résidents en Belgique, en Suisse ou au Luxembourg et plus généralement les résidents hors de France, merci de vous rapprocher de votre conseiller qui étudiera spécifiquement la situation au regard de votre nationalité et de votre pays de résidence.


Protocole à l’arrivée en Afrique du Sud


Tout d’abord, sachez que l’aéroport fait l’objet de désinfections régulières et la distanciations sociales s’appliquent.
  • Une prise de température sera effectuée à l’arrivée avec un thermomètre sans contact.
  • Aucune quarantaine n’est appliquée à l’arrivée sauf en cas de symptômes de COVID-19.
  • Les voyageurs présentant des symptômes de COVID-19 peuvent être soumis à un test PCR à leur arrivée.
  • Une assurance assistance-rapatriement incluant le risque de la COVID 19 est recommandée par le gouvernement sud-africain, afin que les éventuels frais soient pris en charge par l’assurance. Vous pouvez nous contacter à cet effet.
  • Télécharger l’application « COVID Alert South Africa » sur leur téléphone. L’application a été mise en place par les autorités sud-africaines afin de pouvoir avertir tout utilisateur s’il a été en contact avec un autre utilisateur ayant été testé positif à la Covid-19 au cours des 14 derniers jours. Le président Ramaphosa a indiqué que l’application serait totalement anonyme, et ne recueillerait aucune information personnelle.
  • Pour des séjours touristiques en Afrique du Sud inférieurs à 90 jours, les titulaires d’un passeport français (ordinaire, diplomatique ou de service) sont dispensés de visa préalable. Un permis de séjour de 90 jours sera délivré à la frontière et à l’entrée sur le territoire sud-africain.
Protocole en cas de symptômes COVID-19 à l’arrivée

En cas de symptômes à l’arrivée, le voyageur sera isolé le temps de refaire un test de dépistage COVID 19 et d’obtenir les résultats.
  • Si celui-ci est négatif, les voyageurs pourront poursuivre leur voyage.
  • Si celui-ci est positif, le voyageur malade sera pris en charge par l’équipe médicale de l’aéroport et placé en quarantaine pendant 10 jours. Ces frais seront à la charge du voyageur.
L’ensemble des frais liés à une hospitalisation ou une mise en quarantaine étant à la charge des voyageurs, le Ministère des Affaires Etrangères français recommande une assurance médicale qui couvre les risques COVID-19.

Mesures sanitaires sur place
  • Les voyageurs internationaux sont invités à appliquer les gestes barrières au cours de leur voyage : port du masque, lavage des mains avec du gel hydroalcoolique, distanciation physique,…
  • Le port du masque est impératif dans l’ensemble des espaces publics en Afrique du Sud, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Le gouvernement a par ailleurs mis en place des procédures standards applicables par tous les opérateurs touristiques locaux avec l’application de gestes barrières, de procédures de désinfection et de distanciation sociales. La plupart des régions touristiques ont obtenues le label « Safe Travel Stamps» décerné par le World Travel and Tourism Council (WTTC), et se conforment aux protocoles mondiaux d’hygiène et de protection de la santé.
Retour en France

Bien que l’Afrique du Sud ne figure pas sur la liste établie par l’Union Européenne à ce stade, il est possible d’y voyager. A votre retour en France, il vous sera remis une information sur les conditions dans lesquelles une éventuelle quatorzaine volontaire pourrait être effectuée au domicile en cas de besoin.

Il est possible que la France demande un test obligatoire avant le retour ou à l’aéroport lors de votre arrivée.

Chaque passager doit remplir une attestation de déplacement international dérogatoire hors Europe (ci joint)

Il est important au retour d’appliquer les précautions sanitaires recommandées par les autorités (gestes barrière, distanciation sociale, port du masque dans les lieux publics…).

Soyez attentifs au fait que ces dispositions officielles sont soumises à modification à la discrétion des autorités sud-africaines.


Informations complémentaires
  • Les frontières aériennes sont ouvertes mais seuls les aéroports de Johannesburg, Cape Town et Durban fonctionnent pour l’international. Les vols ne commenceront pas avant décembre, voir janvier pour certaines compagnies.
  • Seules certaines frontières terrestres sont ouvertes. Impossible d’aller au Lesotho, et les itinéraires doivent être tracés au préalable pour ne pas avoir à traverser le Swaziland pour le moment.
  • Les combinés Afrique du Sud/ Zimbabwe ou AFS/Zambie pour aller aux chutes Victoria sont possibles mais il faut laisser au moins 48H dans un endroit où il est possible de faire un test PCR (test PCR de moins de 48H pour entrer au Zimbabwe), idem pour les combinés avec vols sur le Mozambique (s’il y en a en GDS). Il est possible de faire un test COVID dans les grandes villes mais également à Hoedspruit par exemple.
  • L’assurance COVID n’est pas obligatoire pour entrer dans le pays, mais elle est très fortement recommandée aux voyageurs.