1. Attention, si votre ancien mot de passe ne passe pas, vous devez faire une demande de régénération du mot de passe en cliquant vous avez oublié votre mot de passe ? sous la fenêtre de connexion.
    Rejeter la notice

Projet de développement au Mozambique

Discussion dans 'Tourisme durable' créé par paulpaulpaulpaul, 1 Mars 2011.

  1. paulpaulpaulpaul

    paulpaulpaulpaul Nouveau Membre

    Inscrit:
    1 Mars 2011
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    France
    Conservation de la biodiversité et développement des populations ; Le Parc Transfrontalier du Grand Limpopo, un Parc pour la Paix au Mozambique.


    Istom Student Environmental Expertise

    Notre association loi 1901 est composée de 11 futurs ingénieurs agronomes. Compétents dans les domaines de l'agro-développement international, notre équipe s'est impliquée depuis plus d'un an dans les problématiques liées à l'intégration des populations dans les aires naturelles protégées.


    Notre projet

    «Les parcs pour la paix sont des zones transfrontalières officiellement consacrées à la protection et au maintien de la diversité biologique et des ressources naturelles et culturelles associées, ainsi qu’à la promotion de la paix et de la coopération». (Union Internationale pour la Conservation de la Nature, UICN)

    Le Mozambique a connu 20 ans de guerre civile. Les populations et les villes tout comme la faune et la flore ont été ravagées par ces années de chaos. Le pays a depuis retrouvé une relative stabilité, mais reste un des Etats le plus pauvre d’Afrique. C’est dans ce contexte que le Parc Transfrontalier du Grand Limpopo (GLTP), Parc pour la Paix, a vu le jour en 2002. Le GLTP se doit d’allier préservation de la biodiversité et réduction de la pauvreté par l’amélioration des conditions de vie des populations du parc.
    Actuellement, le développement du GLTP est compromis. Les populations locales prélèvent les ressources arboricoles du parc afin de satisfaire leurs besoins alimentaire, énergétique et matériel. Ce conflit entre l’homme et la nature remet en cause la durabilité de l’aire protégée. Parce que l’intégration des populations ne peut être dissociée des enjeux de conservation, de nombreux acteurs tels que l’Agence Française du Développement (AFD) travaillent à l’appui de ces communautés.


    C’est dans ce cadre que notre équipe partira pendant 2 mois dans le Parc National du Limpopo au Mozambique. Nous allons étudier et entreprendre la mise en place d’une pépinière au sein de villages présents dans le Grand Parc National du Limpopo.
    Environ 400 familles seront touchées par le projet. Les bénéfices attendus sont multiples et concernent autant les populations que le parc lui même. Les espèces cultivées dans la pépinière permettront d’une part aux populations de produire leurs propres ressources : fruits comestibles, charbon, bois de construction, ce qui réduira les prélèvements d’espèces arboricoles du parc. D’autre part ces espèces pourront être utilisées afin de reboiser les zones dégradées du parc.

    Comment nous soutenir ?

    Pour mener à bien cette mission, notre équipe est à la recherche de financements. Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur notre projet ou encore nous soutenir grâce à un don en ligne, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site internet http://isee.aiderenligne.fr/Parc-national-du-limpopo.html ou à nous contacter à l’adresse suivante biodiversite.mozambique@gmail.com. Vous pouvez aussi nous soutenir en faisant circuler ce mail à vos contacts afin de faire connaître notre projet.


    L'équipe ISEE
     
  2. celine42

    celine42 Membre

    Inscrit:
    11 Octobre 2010
    Messages:
    20
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Sorbiers
    écotourisme au Mozambique

    Bonjour, je suis séduite par votre projet mais ne peut hélas vous aider financièrement. Par contre je suis entièrement disposée à vous aider à développer vos activités et notamment le tourisme de nature, les suivis et inventaires de faune, etc. en travaillant notamment avec les populations locales si vous le souhaitez. Je peux toucher à la protection des espèces, à leur découverte, aux inventaires faune et flore, au jardinage bio etc. Bref tous les thèmes s'y rapportant. J'aide déjà une asso au togo dans ce cadre sauf qu'il n'y a plus de faune au Togo...
    Si ma proposition vous intéresse ou que vous avez toutefois quelque chose à me proposer n'hésitez pas!
    A bientôt!
    Céline
     

Partager cette page