1. Attention, si votre ancien mot de passe ne passe pas, vous devez faire une demande de régénération du mot de passe en cliquant vous avez oublié votre mot de passe ? sous la fenêtre de connexion.
    Rejeter la notice

Restauration à Cuba

Discussion dans 'Cuba' créé par faribole, 25 Février 2017.

  1. faribole

    faribole Membre Actif

    Inscrit:
    5 Janvier 2017
    Messages:
    96
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Saint Maur des fossés
    Pour se restaurer à Cuba il y a plusieurs solutions

    La casa particular

    Vous êtes en casa particular , le propriétaire vous demandera si vous souhaitez manger sur place.. Dans la majorité des cas la cuisine est excellente très copieuse entrée viande (porc) , ou poisson , dessert et fruits. Suivant les endroits crabe, poulpe, crevettes et bien sur Langouste.


    Attention Le prix en casa ne doit pas dépasser 10cuc , même avec de la langouste . Il faut savoir que la langouste a Cuba est mangé que par les touristes, elles sont souvent achetées au marché noire et le prix est très bas rien à voir avec le prix en France, ne vous faites pas avoir. Les crevettes (camaron) sont un plat préféré des cubains mais ce sont des crevettes congelés qui viennent du Vietnam.

    Le petit déjeuner en casa ne doit pas dépasse 4 cuc, ils sont toujours très copieux

    Le restaurant Paladar

    Ces restaurants d’états ou sous gestion mixte états /particulier sont rarement de bonne qualité, les prix sont un peu plus élevés 12 cuc max , le service est souvent quelconque et surtout les plats mentionnés sur la carte son souvent absent par manque d’approvisionnement. Faire attention de vérifier si le service est inclus sinon surprise à la fin. Restaurant à éviter

    Les restaurants privés

    Depuis 3 ans avec la loi de libéralisation de l’économie,. Il est possible d’ouvrir un restaurant, On a donc vue dans toutes les rues des cubains qui possédaient une fenêtre et une chambre sur rue ouvrir de restaurants.C'est un peu une loterie certains sont des gargotes avec une cuisine « comme à la maison » ;le prix autour de 10 cuc, D'autres méritent la découverte donc soyez méfiant surtout dans les villes à forte présence touristique

    Par contre il y a de très bons restaurants privés mais les prix dépassent souvent les 12 cuc et beaucoup ne vous avertissent pas que le service est en plus.

    On trouve aussi de véritables pièges à touristes dans les villes fortement touristiques comme à Trinidad ou on vous propose de manger dans des assiettes copie de l’époque colonial mais fabriquées en Chine et le prix du repas grimpe à 18 et plus cuc, ou le summum une taverne munichoise avec les serveuses habillées en gretchen. le prix le double d'un restaurant de qualité normale



    Restaurant pour cubain

    Il reste les restaurants en monnaie Cup mais on peut maintenant payer en Cuc. Le prix est faible mais la qualité laisse à désirer et le menu est toujours le même. Régulièrement » on peut lire sur les portes de ces restaurants « fermes 15 j pour mesure d’hygiène . Donc si vous avez un estomac de voyageur vous pouvez manger ainsi , vous ferez des économies notables sinon évitez , une ‘Turista ‘ n’est pas agréable en vacance
     
  2. Revenant

    Revenant Membre

    Inscrit:
    6 Février 2015
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Tu fais une confusion entre restaurants d'état, restaurants privés, paladares.

    Déjà, un paladar n'a strictement rien d'état, ni de gestion mixte. Il s'agit d'un restaurant privé et familial, créé chez l'habitant. Avant, ils étaient limités en nombres de couverts, et étaient strictement familiaux. Depuis les changements économiques de 2010, il leur est permis d'augmenter le nombre de couverts, et d'employer du personnel autre que familial.

    Les restaurants privés. Il faut y inclure donc les paladares. La seule différences, et où tu fais encore erreur, est que le paladar, c'est chez l'habitant, qu'il ait ou pas modifié l'intérieur de son logement, alors que le restaurant privé n'est pas chez l'habitant, mais dans un local strictement réservé à cela, dont les restaurateurs sont propriétaires ou qu'ils louent à un privé ou à l'état.

    Les restaurants d'état, quant à eux, sont ceux que l'on trouve dans les chaînes hotelières d'état, la plupart des restaurants en monnaie nationale. Les restaurants d'état en Devises, à l'exception de certains se trouvant dans des hôtels et dont la gestion est tenue par l'hôtel, ont été cédés au privé il y a 4 ou 5 ans.

    Dans lequel on mange le mieux ? Franchement, personne ne peut le dire, ça dépend des gouts, des plats, des cuisiniers, de ceux qui gèrent... Vous mangerez super bien dans les restaurants d'état comme "el Cochinito" ou "Siete Mares" dans le Vedado (calle 23), deux restaurants en monnaie nationale (à part certaines boissons en CUC). Ces deux restaurants ont fermés pour des améliorations afin d'être plus compétitifs, mais ont réouverts (El Cochinito, par encore complètement). El Cochinito, c'est une cuisine générale, viandes (poulet, porc...), frites, hanburgers, salades... Quant à Siete Mares, comme son nom l'indique, c'est surtout produits de la mer (et excellent, le restaurant que je fréquente le plus).
    Plus cher, des restaurants privés comme le fameux Los Nardos face au capitolio. J'y ai toujours très bien mangé, et toutes mes connaissances y ayant mangé en sont contents. C'est copieux et varié, mais faut compter environ 15 CUC par personne.
    Les paladares. Attention, certains sont illégaux. Vous pouvez y manger pour moins de 5 CUC, mais vous resterez dans la cuisine traditionnelle cubaine ; salade, riz, poulet, tostones... Ces paladares illégaux sont surtout fréquentés par des Cubains ne souhaitant pas manger dans la rue. Perso, j'apprécie parfois. Les paladares déclarés, la nourriture y est plus variée. Certains sont restés modestes, d'autres se sont transformés en vrais restaurants, comme le très fameux "la Cocina de Lilliam" à Miramar. Un autre bien connu, "La Guarida" dans le Centre Havane (sur Concordia), a gardé un "sacré" charme.

    Mais ce que vous devez savoir, c'est qu'il ne sera pas facile pour vous, touristes, de savoir si vous êtes dans un restaurant d'état, un restaurant privé, ou un paladar. Certains ne voient pas la différence après soi-disant 16 ans de Cuba et plus de 20 voyages, alors imaginez quelqu'un allant pour la première fois à Cuba !

    Vous pouvez aussi manger dans la rue, aux fameuses "ventanas". Ce sont de petits lieux, entrées d'une maison ou à sa fenêtre, où vous pouvez acheter des pizzas, des assiettes de spaghettis, diverses sortes de sandwichs, ou les fameuses "cajitas", boîtes en carton avec une bonne portion de riz et haricots noirs, de poulet (ou porc), de salade... et ce pour moins de 1 CUC. Idéal pour réduire son budget, en faisant un repas dans la rue, et un plus copieux le soir dans un restaurant ou un paladar, ou chez votre logeur.

    Quant à l'histoire des restaurants pour Cubains (lesquels déjà car les rares qui existent, le touriste y est interdit ?), ce n'est que pure affabulation. faribole jimini badiner a inventé cela suite à un post que j'avais fait qui expliquait comment réduire son budget en mangeant à la cubaine (comida callejera). Il dit qu'on y attrape la Turista alors que moi, ça fait plus de 21 ans que je la pratique et jamais eu la turista, ni aucun de mes proches, et pourtant, mon père est très sensible de l'estomac. Par contre, lui dit de ne pas boire l'eau du robinet dans les hôtels si elle n'est pas claire. C'est vrai, qui aurait l'idée de boire de l'eau du robinet si elle est couleur café au lait, à Cuba ou ailleurs ? Non, l'eau au robinet,à Cuba, chez l'habitant ou dans un hôtel 5 étoiles, il ne faut jamais la boire, ce qu'il ignorait jusqu'à il y a quelques mois. Comme quoi !
     
    #2 Revenant, 25 Février 2017
    Dernière édition: 25 Février 2017
  3. Revenant

    Revenant Membre

    Inscrit:
    6 Février 2015
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Il faut aussi savoir que la crevette de Cuba, sujette à la même législation que la langouste à Cuba, à savoir pêche interdite pour le privé (une seule entreprise d'état autorisée à la pêcher, de Cienfuegos), se vend (la queue de langouste cubaine aussi) en quantité considérable au peuple dans la chaîne Mercomar, au prix d'environ 90 CUP (moins de 4 euro) le kilo. Je sais que le Vietnam depuis quelques années travaille avec Cuba pour l'amélioration de l'élevage de crevettes, je ne savais pas que Cuba en importe du Vietnam alors qu'il en exporte des centaines de tonnes.

    Au marché noir, on achetait la livre de crevettes à 10 CUP. On en achetait même pour pêcher (super appât).
     
  4. faribole

    faribole Membre Actif

    Inscrit:
    5 Janvier 2017
    Messages:
    96
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Saint Maur des fossés
    Il suffit de faire ses courses dans une Tienda TRD et de lire les sacs de crevettes congelées , rédiger en vietnamien avec la mention importé du Vietnam
    pour les langoustes, la vente est interdite mais tous les propriétaires s'approvisionnent au noir auprès de pécheurs amateurs . il suffit de se rendre sur un restaurant de plage pour s'en apercevoir, il ya eu méme un film cubain sur ce sujet ou le cubains transportés des langoustes à La Havane avec beaucoup d'avatars
     
  5. Revenant

    Revenant Membre

    Inscrit:
    6 Février 2015
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Ah ok, je ne savais pas puisque je n'achète jamais ce genre de produits en TDR. Je suppose que ça doit être plus cher qu'à Mercomar.
    Pour les langoustes, la vente n'est nullement interdite, puisqu'il y en a à Mercomar. Crevettes et langoustes, c'est juste la pêche qui est illégale et réservée aux entreprises d'état.
    Pour les achats au marché noir, ça je le sais, ça fait des lustres que je m'y fournis.
     
  6. Revenant

    Revenant Membre

    Inscrit:
    6 Février 2015
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Voici des photos prises en début du mois, d'un restaurant d'état en Monnaie Nationale, et de sa carte.
    Cela fait des années que je le recommande, et une fois de plus, je n'ai pas été déçu, ni mon épouse, ni notre amie, et notre fils bon mangeur s'est régalé avec son riz aux fruits de mer.
    Dans l'élan, j'ai oublié la carte des boissons, mais les prix se reflètent comme partout... Bières nationales, en CUC, et d'autres en CUP.

    A titre d'exemple, on y a mangé à 4, bien, avec des petits trucs à grignoter avant l'entrée, pour moins de 16 CUC pour nous 4 (entrées, plats, desserts, café) + env. 4 CUC de boissons.

    Restaurant 7 Mares, sur 23 à l'angle de calle J, Vedado, la Havane (100 m de Coppelia) 7mares_5-5-17_02.jpg 7mares_5-5-17_03.jpg 7mares_5-5-17_04.jpg 7mares_5-5-17_05.jpg 7mares_5-5-17_06.jpg 7mares_5-5-17_07.jpg 7mares_5-5-17_08.jpg 7mares_5-5-17_01.jpg .
     
  7. JD SDF a CUBA

    JD SDF a CUBA Membre Actif

    Inscrit:
    11 Décembre 2006
    Messages:
    173
    J'aime reçus:
    7
    Localité:
    Alsace
    Hola Revenant, oui, tu as raison, c'est une excellente adresse que j'utilise aussi de temps en temps...et merci pour les fotos.
    On c'est raté de peu sur La Havane...je reviens d'un voyage d'un mois sur tout Cuba....le 79 !

    Salu2
    Jacques.
     
  8. JD SDF a CUBA

    JD SDF a CUBA Membre Actif

    Inscrit:
    11 Décembre 2006
    Messages:
    173
    J'aime reçus:
    7
    Localité:
    Alsace

    Encore une fois vous ne faites qu'inventer, imposer, et décider pour les autres en avançant votre faux savoir.
    Car vous ne parlerez jamais de votre expérience personnelle, car vous êtes un affabulateur prolixe, qui de plus quand il va à Cuba, c'est toujours dans le même endroit, dans la même casa de Baracoa (où l'on m'a parlé de vous, je n'en dirai pas plus, mais je comprends mieux votre rage à vouloir tout dénigrer ..!!!!! )
    Mais sachez une chose, ce n'est pas à vous le grand tacaño à décider des prix que pratiquent des personnes qui travaillent, achètent, transforment et élaborent!

    Jacques DEPOLLIER du JD SDF a Cuba
    21 ans de Cuba >> 79 voyages


    VOUS CONFONDEZ AVEC LA COTE D'AZUR,
    LAS BAS, CE SERVICE N'EXISTE PAS, UN RESTAU EST FERME SEULEMENT POUR AVOIR VOLE OU ACHETÉ AU BLACK !
    ET S'IL Y A UN ENDROIT OU IL Y A MOINS DE RISQUE, C'EST CERTAINEMENT DANS CES LIEUX QUI NE FONT QUE 10 OU 15 REPAS PAR JOUR. QUAND IL Y EN A PLUS....IL Y EN A PLUS, PAS DE STOCKS ...
    UNE FOIS DE PLUS VOUS PARLEZ DE CE QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS §!§!
     
  9. marcel

    marcel Membre Pilier

    Inscrit:
    18 Novembre 2006
    Messages:
    766
    J'aime reçus:
    3
    Localité:
    france
    C'est reparti la querelle d'égos entre les spécialistes autoproclamés de cette destination....
    C'est à celui qui a la plus longue !!!!
    Vachement utile pour ceux qui cherchent des renseignements crédibles !!
     
  10. marcel

    marcel Membre Pilier

    Inscrit:
    18 Novembre 2006
    Messages:
    766
    J'aime reçus:
    3
    Localité:
    france
    Bien sur ,
    les affabulations , les mensonges ... c'est les autres !
     
  11. Revenant

    Revenant Membre

    Inscrit:
    6 Février 2015
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Beaucoup de voyageurs préfèrent aller chez le particulier plutôt que dans un établissement d'état.

    Le Paladar n'est ni un restaurant d'état, ni de gestion mixte. Ce n'est même pas un restaurant. C'est juste une ou plusieurs tables chez le particulier (là où le particulier vit), qui propose le repas dans sa cuisine, dans son salon, ou dans une autre pièce. Limité au début en nombre de couverts (une dizaine), cette mesure s'est assouplie ces dernières années.
    Avec les repas proposés par les logeurs, il n'y a pas plus "repas chez l'habitant" pour le touriste que les paladares.
    Ce qui était très intéressant avec les paladares, c'est que, comme pour les casas chez l'habitant, celui qui y conduisait un client gagnait une commission convenue. Souvent, c'était un repas de gagner pour 5 clients apportés. Les clients étaient souvent des habitués. Le nombre restreints de couverts assurait une cuisine "casera".

    Les restaurants privés. Là aussi, il y a erreur. C'est surtout pas une fenêtre (et encore moins une chambre) donnant sur la rue (j'en parle après). Les restaurants privés ne sont rien d'autres qu'une évolution du Paladar. Le Paladar est juste des tables chez l'habitant, tandis que le restaurant privé est un aménagement distinct habitation/restauration, ou dans un local à part dont le restaurateur est propriétaire ou qui le loue à l'état ou à un particulier.

    Les fenêtres dans la rue. Le terme utilisé par les Cubains et connaisseurs est Ventanita (petite fenêtre). Ce n'est ni un paladar, ni un restaurant, c'est la comida (nourriture) typique des rues cubaines, le moyen le + économique de manger pour un touriste en monnaie nationale pour moins de 2 euro (boisson comprise). Cela fait plus de 20 ans que cela existe. Des milliers de Cubains y mangent chaque jour, n'ayant pas le temps ou l'envie de rentrer chez eux ou d'aller dans un paladar ou restaurant. On y trouve des pâtes, des pizzas, les fameuses cajitas, des sandwichs, des omelettes, des boissons, du café, etc.

    Les restaurants d'états. Depuis quelques années, les restaurants d'état sont pratiquement tous en Monnaie Nationale. Les restaurants d'état en CUC ont été cédés au secteur privé.
     
    #11 Revenant, 6 Juin 2017
    Dernière édition: 6 Juin 2017

Partager cette page