Algarve

Des étendues de sable doré, des miroirs d’eaux cristallines, des criques inexplorées, des vestiges maures… L’Algarve enchante et séduit, ce petit coin au Sud du Portugal est magique !

Un petit coin de paradis au sud du Portugal

Des étendues de sable doré, des miroirs d’eaux cristallines, des criques inexplorées, des explosions de lauriers roses et rouges tout autour de vous, de romantiques vergers d’amandiers… L’Algarve enchante, l’Algarve séduit, ce petit coin au Sud du Portugal est magique ! Ses influences maures et ses vestiges romains offrent un patrimoine riche et splendide, tandis que la tradition portugaise vous plonge dans un folklore étourdissant. Levez le voile sur les secrets de la beauté de ce paysage.

Information générale

Découvrez l'Algarve

Cap de Sao Vicente

Situé à l'extrême sud-ouest de la péninsule ibérique, l'Algarve est une bande longitudinale de près de 200 km dont la largeur maximale est de 40 km. Limitée au Nord par la province de l'Alentejo, à l'Est par le fleuve Guadiana, qui la sépare de l'Espagne, et baignée au Sud et à l'Ouest par l'Océan Atlantique, l'Algarve jouit d'une position géographique exceptionnelle qui a suscité de nombreuses convoitises durant des siècles.

Perdez-vous dans les endroits paradisiaques du Parc Naturel de la Côte Vicentina. Parcourez des chemins de fleurs de mille et une couleurs et visitez les anciens châteaux des maures. À Cabo de S. Vicente, découvrez pourquoi les anciens pensaient que c’était le lieu de la
« fin du monde ».

Montez au point le plus haut de l’Algarve, à Fóia, dans la verdoyante Serra de Monchique, et appréciez le calme et la beauté d’une zone d’eau pure, qui invite au repos et à de longues promenades à pied.

Allez vers l’intérieur, jusqu’à la Serra do Caldeirão et appréciez les diverses formes d’artisanat régional, depuis la vannerie de feuilles de palmiers aux objets en cuivre et à la poterie peinte à la main.

Promenez-vous en bateau sur le Guadiana et accompagnez le cours du fleuve à travers une réserve naturelle.

Enchantez-vous avec la sympathie des gens qui n’hésiteront pas à vous offrir un peu de ce qui les rend heureux : un verre de vin ou d’arbouse, un beignet ou de la charcuterie.

Un peu d'histoire

L'histoire de cette région se confond, d'une façon générale, avec celle de l'ensemble de la péninsule ibérique.
L'origine du nom « Algarve », ainsi que celle du nom « Andalousie », remonte au VIIIe siècle. Une fois installés dans la péninsule ibérique, les Arabes ont nommé leur territoire Al-Andalus, désignant la presque-totalité de la péninsule. La reconquête chrétienne s'est étendue au long de presque huit siècles, du VIIIe au XVe et au fur et à mesure qu'elle avançait vers le Sud, Al-Andalus se rétrécissait.

Au XIIIe siècle, ce territoire devient Gharb al-Andalus, réduit à une bande dans le sud de ce qui était déjà reconnu comme le royaume du Portugal. Al-Gharb, désignant l'ouest, a donc fini par désigner la dernière région sous domination arabe au Portugal, la région qui portait désormais le nom d'Algarve.

De cette domination, qui a duré plus de cinq siècles, l'Algarve a gardé de nombreux témoignages dans l'architecture, la pêche, l'artisanat, la gastronomie ...

L'Algarve oriente ensuite toute son activité économique vers l'Atlantique. La création de l'Ecole Nautique de Sagres, par l'Infant D.Henrique, permettra à l'Algarve de tenir un rôle prépondérant dans l'activité économique et politique du pays.

A la fin des années 50, l'économie algarvienne souffre de graves difficultés économiques en raison d'une capacité technologique et d'une productivité trop faibles face à la concurrence internationale.

Toutefois, dans les années 60, les conditions climatiques et environnementales permettent le développement du tourisme et d'activités économiques parallèles. L'Algarve devient alors le centre touristique le plus important du Portugal.

Célia Veloso
Publié le 18/06/10
Crédit photo : © Regiao de Turismo do Algarve; © José Manuel