En route pour la Norvège

Ce voyage fut un éblouissement permanent, tout y est magnifique. Il y a bien sûr les endroits touristiques. Mais il y a aussi les endroits surpris, qui deviennent magiques parce qu’on est là au bon moment, avec la bonne météo. Il y a encore les routes que l’on prend par hasard et qui laissent des souvenirs indélébiles.
Nous avions emporté le guide du routard et le guide vert, ce qui fait un certain équilibre.
Je voudrais que ce récit soit un outil pratique pour préparer votre voyage, pas de description de paysage, les guides le font très bien, j’insisterai malgré tout sur quelques endroits inoubliables où l’on retournera.

J1 (11/07/08) : Départ 5h30 de la maison, 750 km à parcourir jusqu’à Puttgarden, ville allemande d’embarquement pour le Danemark. Attention aux travaux autoroute en Allemagne très fréquents en été. 91 € et 45 mn de traversée. Puis E47, sortie Farø : aire de repos bien aménagée mais déjà chargée pour la nuit.

J2 : Départ 7h30. Direction Copenhague. Passage en Suède par le pont de Malmö : 71€ . On cherche un bureau de change pour un peu d’argent : essence, pain …On roule et une obscurité légère s’installe vers 23h30 au nord de Jönkoping. On entre dans le pays des moustiques ! On sort de la route en prenant un axe secondaire : piste en graviers gris large et roulante. Arrêt dans une clairière sur chemin forestier. Premiers moustiques…

Sapins et lacs en FinlandeJ3 : Des sapins et des lacs à perte de vue sur des centaines de kilomètres. On entre en Finlande. 23h00, le soleil ne se couche plus, quant aux moustiques c’est l’enfer. On tente de se poser sur le parking du port d’un village, mais le gardien nous demande de partir. On trouve enfin un endroit en forêt pour dormir. Contrairement à la Suède, la Finlande ne possède pas tant de parkings aménagés.
Des sapins et des lacs à perte de vue sur des centaines de kilomètres. On entre en Finlande. 23h00, le soleil ne se couche plus, quant aux moustiques c’est l’enfer. On tente de se poser sur le parking du port d’un village, mais le gardien nous demande de partir. On trouve enfin un endroit en forêt pour dormir. Contrairement à la Suède, la Finlande ne possède pas tant de parkings aménagés.

J4 : Rovaniemi, le village du père Noël, à visiter pour acheter des chapeaux à moustiquaire, on se trouve sur le cercle polaire arctique. On passe en Norvège avant après le très beau lac de Inari. Personne à ce minuscule poste frontière. Nuit sur un parking en bord de route, parmi des milliers de …..moustiques !

Durant la montée nous n’avons pas cherché d’endroits particulièrement sympas pour la nuit, le but était de rouler le plus longtemps chaque jour.(si moins pressés se poser au bord du lac d’Inari ; il y a de la place !

Rovaniemirenne