Pai Antonio et Ponte da Salina - Cap-Vert

17 avril

Pourquoi se fatiguer pour aller à l'école ?La coulée de 1951 occupe toute la caldeira, et réduit la zone cultivable à la portion congrueLe front de la coulée, quelques mètres à peine devant la Bordeira

Nous partons directement de l'hôtel pour rejoindre Pai Antonio, 1200m plus bas. Le chemin longe d'abord les coulées de 1951, puis descend légèrement par une route pavée à travers une forêt magnifique et inattendue. Il descend ensuite plus raidement, sur une piste poussiéreuse et assez glissante.

Une forêt inattendue occupe le flanc du volcan, sous Cha das CaldeirasAbri au milieu des plantations, entre Bangaeira et Pai AntonioNous sommes presque arrivés à Mosteiros

Après un pique-nique au dessus de Mosteiros, nous longeons la côte Nord de Fogo pour rejoindre Sao Felipe, avec une superbe baignade à Ponte da Salina.

Superbe plage de SalinasAnse de SalinasArche de lave, à Salinas

18 avril

Sept d'entre nous retournent sans encombre à Paris, via Praia, Sal et Lisbonne... Mais il n'y a que 7 places dans l'avion de Sao Felipe à Praia : qu'à cela ne tienne, nous nous offrons une croisière de 8 heures pour rejoindre Praia en bateau.

Le bateau de croisière qui nous emmènera de Sao Felipe à PraiaJean-Christophe, Suzanne et Olivier, avant l'embarquementChargement de nos compagnes de croisière

Et à Praia, il ne reste qu'une place dans l'avion pour Lisbonne ! Olivier et moi nous faisons offrir par la TACV une nuit dans un hébergement "typique" du Cap Vert, et regagnons le lendemain Paris, après un vol direct Praia Lisbonne dans un avion quasiment vide !