1. Attention, si votre ancien mot de passe ne passe pas, vous devez faire une demande de régénération du mot de passe en cliquant vous avez oublié votre mot de passe ? sous la fenêtre de connexion.
    Rejeter la notice

Circuler en Guyane - les moyens de transport

Discussion dans 'Guyane' créé par e-Voyageur, 11 Novembre 2005.

  1. e-Voyageur

    e-Voyageur Membre Pilier

    Inscrit:
    29 Mai 2004
    Messages:
    6 844
    J'aime reçus:
    4
    Localité:
    Paris - France
    Vous pouvez commencer par oublier le train, il n'y a pas de voies ferrées en Guyane. Il n'y a pas non plus de cars. La ville de Cayenne comporte deux lignes de bus. C'est tout pour les transports publics.

    Le mode de déplacement typique est le taxi collectif, qui part quand il a un nombre suffisant de passagers, ce qui peut prendre une demi-journée. Si vous avez la patience, un Kourou/Cayenne coûte 10 euros par personne avec un à trois départs par jour.

    Les taxis sont nombreux, confortables, mais chers : 35 euros pour aller de l'aéroport à la ville de Cayenne (15 minutes) et 85 euros pour faire Cayenne - Kourou.

    La solution fiable est la location de voiture : plusieurs compagnies sont présentes à l'aéroport de Cayenne et dans les villes principales.
    Le stop marche également assez bien en général, par contre le climat étant très changeant, il n'est pas garanti que vous arriviez à destination sans vous mouiller...

    Pour les destinations plus éloignées (comme Saül) vous aurez le choix entre pirogue (si vous avez le temps) ou avion. Il peut être intéressant de prendre contact avec des pilotes locaux qui peuvent éventuellement vous emmener en avion de tourisme moyennant une participation aux frais.

    N'hésitez pas à réagir sur cet article.

    Source : article sous licence Copyleft
     
  2. trapanou1

    trapanou1 Membre

    Inscrit:
    4 Mai 2006
    Messages:
    24
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Yvelines
    Le stop a l'air de bien fonctionner en effet!!
    Je pense qu'il y a de plus en plus de taxis collectifs, même si ce n'est pas encore suffisant.
     

Partager cette page