Comment devenir un bon photographe ?

E

e-Voyageur

Membre Pilier
29 Mai 2004
6 842
7
106
Paris - France
Je vous propose ce débat.
D'après vous, comment devient-on un bon photographe ou comment s'améliorer ?

Merci
Michaël
 
J

J.M.

Membre Pilier
6 Septembre 2005
4 013
9
113
valence
www.voyages-transversales.com
La seule façon que je connaisse c'est de montrer ce que l'on fait à ceux qui ont plus d'expérience en la matière et d'en accepter la critique. Fréquenter un club photo est un excellent moyen de progresser. Même si on peut ne pas être toujurs d'accord avec des options esthétiques cela vous permettra au moins d'éviter de corriger des erreurs grossières.

Quand je regarde les photos diffusées sur internet, en particulier sur les sites de voyages, je constate qu'au moins 99% d'entre elles ne méritent pas de sortir des tiroirs. Si leurs auteurs avaient la sagesse de les montrer à des photographes expérimentés très rapidement leurs clichés devriendraient présentables, car en général la mauvaise qualité (en particulier les cadrages) pourraient être corrigée avant quelques bons conseils de base.
Bien évidemment pour passer au niveau supérieur il faut aussi avoir du talent. Car comme pour toutes les disciplines artistiques s'il y a toute une part qu'on acquiert au fil de la pratique, je pense qu'il y a tout de même au départ une part d'inné, c'est-à-dire de don, c'est cette part qui fait la différence entre les grands et les autres.
 
K

keltoi

Membre Pilier
6 Septembre 2005
202
0
45
salta
amp.prod.free.fr
Pour etre bon photographe, pas de mystere, prendre des photos, et avoir un oeil tres critique sur ses propores images, ne pas confondre l'entité photographié a la photo (ce n'est pas parce que le paysage est beau que me photo sera belle).
Je pense aussi qu'utiliser son appareil en mode manuel joue beaucoup sur la comprehension de la photo et de ces parametres. pour ce qui touche le cadrage, meme si ca decoule essentiellement de la sensibilite de la personne, ne pas faire l'impasse sur les quelques regles theoriques qui touchent tous les arts plastique....
 
V

Valoche

Membre Pilier
17 Juin 2005
506
0
60
Paris
y'a pas photo, pour devenir un bon photographe il faut savoir a quoi ressemble une bonne photo. Voici l'occasion pour savoir a quoi ressemble une bonne photo: ici

:photographe:
 
H

Henri

Membre Actif
le numérique, un piège pour la photo

L'un des grands pièges du numérique est que désormais on mitraille à tout va. On a droit à l'erreur donc on ne prend pas le temps de préparer sa prise de vue. Or, comment réussir une bonne photo sans réfléchir au cadrage, à ce que sera le sujet principal, à la manière de le mettre en valeur, aux choix de lumière et d'éclairage, etc ?
A cet égard, la meilleure école reste le réglage entièrement manuel avec des focales fixes qui obligent à soigner le cadrage. Rien ne m'apporte plus que mon vieux Leica sans zoom ni automatismes, et c'est avec lui que j'ai appris l'essentiel même si j'utilise aussi un reflex. Et il est vrai que l'humilité est une règle : on n'a jamais fini de progresser, et aucune photo n'est parfaite. L'étude des travaux des grands photographes est aussi très intéressante, en essayant de comprendre pourquoi telle ou telle vue dégage quelque chose de spécial.
Quant aux critères qui font qu'une photo est bonne, au-delà des règles de base de toute composition, ils sont bien difficiles à définir et échappent au rationnel. Tout dépend de ce que l'on recherche : une émotion ? La beauté pure ? Un effet choc ?...
C'est différent pour le paysagiste, le portraitiste, le photographe animalier, l'amateur de macro-photographie, le reporter en quête de scoops.
A chacun donc de choisir : mon approche personnelle est plutôt de rendre l'émotion que me procurent la beauté des paysages et de l'architecture, je m'y exerce depuis de nombreuses années sans parvenir toujours à ce que je souhaite: voici quelques photos choisies sur mon site
http://photos.hp.free.fr
 
K

keltoi

Membre Pilier
6 Septembre 2005
202
0
45
salta
amp.prod.free.fr
L'un des grands pièges du numérique est que désormais on mitraille à tout va
Un professionel mitraille a tout va, il fait 300 photos pour ensuite n'en selectionner que 5. C'est peut etre le probleme du numerique, on se prend un peut trop pour un professionel..... :wink:
 
H

Henri

Membre Actif
un pro mitraille à tout va

C'est parfois vrai (en particulier pour les pros qui assurent un sujet en photo-journalisme), mais ce n'est pas le cas général. Et une sélection rigoureuse pour publication ne veut pas dire que les autres photos sont mauvaises.. En revanche, je connais des pros qui photographient au compte-goutte, très exigeants sur chaque prise de vue.
C'est vrai que le numérique vient de lancer une espèce de mode photo et des vocations éphémères : cruelle désillusion pour beaucoup, mais aussi apparition de vrais talents même à partir de matériels bas de gamme.
Ce que j'ai voulu dire c'est que le progrès en photo (comme en tout) demande des efforts, et le numérique donne la tentation de la facilité, quand ça ne va pas on recommence et pas toujours en analysant les raisons du loupé..
 
P

Pherby

Membre
22 Novembre 2005
38
0
20
Louvain-La-Neuve-BELGIQUE
www.mabamiro.be
Vous avez raison en tout point.

Mais par contre lorsque le sujet le vaut, je préfère effectivement faire plusieurs photos du même sujet avec des réglages différents (quoique je commence à tout doucement travailler en RAW) ou des MAP (mise au point) faites sur des plans différents. L'ordinateur pourra me confirmer quel plan, l'avant ou l'arrrière était le plus propice.
Le vrai pro ne se posera peut-être pas cette question... :japonais: c'est là une des différences

Pher :coucou:
 
E

EliasEmmerick

Membre
24 Juillet 2006
21
0
14
Paris
Salut

Je ne suis pas un adepte des clubs photos, qui, même s'ils apprennent parfois très bien la technique, peuvent deformer notre regard.

Etre photographe ne signifie pas nécessairement être artiste. Donc le principal est d'avoir une réflexion, un projet photographique réfléchi qu'on mène à son terme. Il faut juste avoir le désir de convaincre et pas seulement de faire quelquechose de beau. Il me semble qu'une photo est belle lorsqu'elle convainc ou signifie quelquechose.

Avec l'automatisation de la majorité des boitiers, la prise de vue est de plus en plus simple donc il faut privilégier le cadrage : regarder des tableaux forme le regard et apprend à cadrer, par exemple.

Je suis convaincu que le principal, c'est l'idée, le désir, le vécu, l'endroit dans lequel on s'immerge et surtout la réflexion : préparer un reportage se fait comme si on écrivait un synopsis de film voir un scénario ; on rédige sa thèse en se documentant, on rencontre du monde au moment de la préproduction. La technique est bien entendu importante mais elle s'impose d'elle-même si le reste est défini.

Alex.
 
P

Pherby

Membre
22 Novembre 2005
38
0
20
Louvain-La-Neuve-BELGIQUE
www.mabamiro.be
Etre photographe ne signifie pas nécessairement être artiste.
Je suis convaincu que le principal, c'est l'idée, le désir, le vécu, l'endroit dans lequel on s'immerge et surtout la réflexion : préparer un reportage se fait comme si on écrivait un synopsis de film voir un scénario ; on rédige sa thèse en se documentant, on rencontre du monde au moment de la préproduction. La technique est bien entendu importante mais elle s'impose d'elle-même si le reste est défini.

Alex.
C'est justement ça être artiste en photographie !!! Ce n'est pas simplement mettre en pratique la technique photographique à la portée de tous ceux qui auront appris la théorie... ce n'est pas faire des photos mais de la photo avec un regard réfléchi, préparé, entraîné...

Pherby
 
F

Flo82

Membre
20 Novembre 2006
29
0
14
Grenoble
photos-de-flo.over-blog.com
Comment devient-on un bon photographe, ou comment s'améliore-t-on ? Pour moi, la principale solution est de faire régulièrement des photos, de les faire regarder pas d'autre (pro ou non, parfois un avis de quelqu'un qui ne connais pas l'art pourrat être plus constructif qu'un pro qui a un style à lui), mais surtout que les autres n'hésitent pas à critiquer la photo, le cadrage, le sujet ... Après, c'est corriger soi même ses erreurs, travailler sur ses points faibles (on a en toujours). Le travail, le travail, même dans la photo ou dans tout art est indispensable. Il faut aussi un bon oeuil, mais ca aussi ca peut se travailler.
Concernant le numérique, ca peut être un piège (mitrailler, en espérant qu'au milieu il y ai des bonnes photos), mais on peut s'en servir intelligemment, et il y a l'avantage de pouvoir avoir tout de suite un appercu du travail réalisé, et donc de la corriger si nécessaire. Mais le numérique a fait apparaitre des talents exceptionnels, on peut même faire de très bonnes photos avec un téléphone portable (si si, je vous jure, j'ai vu ca, c'est impressionnant http://photonokia.blogspot.com/). Mais le numérique c'est la facilité, et commencer par ca, à moins d'être un travailleur acharné n'est pas forcément la meilleure solution.
Je suis assez d'accord avec Henry, pour progresse, la focale fixe est un très bon exercice, et depuis que je me suis mis au 50 mm fixe, j'ai fait de très gros progrès. Ca oblige à travailler son placement, son cadrage, et en plus on a de meilleurs qualités de photos.
Bon, en clair, il y a pas une bonne méthode pour progresser, mais une infinité, qui doivent s'adapter à la personne, à son style de photo. Dans tous les cas, la seul conseil valable tout le temps, c'est de faire des photos, de prendre du recul sur le travail, et surtout de travailler.
 
J

jibi

Membre
7 Janvier 2007
4
0
8
Paris
antoninsabot.over-blog.com
hors la technique

La technique ça s'apprend, certains ont plus de mal que d'autres, mais au finall on devrait tous être au même point,

Après bien sûr il y a l'oeil et le cadrage, ça c'est peut-être moins évident.

Mais le troisième élément c'est être gentil, respectueux et communicatif. On ne fait jamais de meilleurs que lorsqu'on est prêt des gens. Et pour être prêt il faut être accepté. Donc je dirai que gentillesse et douceur sont les élémens qui font un bon photographe ;-)

 
7

70-200

Membre
25 Janvier 2007
7
0
9
Paris
www.top-voyages.com
La question est simple, la réponse moins évidente.

Pour moi un bonne photos est une photo qui se vend et qui rapporte.

Elle peut etre belle, bien exposé, original, mais avant tout elle doit plaire aux autres.

Il est vrai qu'avec le numérique la temptation est forte de mitrailler, et le travail de postraitement en est démultiplié.

Je crois en effet qu'il faut apprendre à regarder, car l'objectif ne voit pas la même chose que notre oeil. Sur une photo et particulièrement avec le numérique, les lumières blanches sont trés vives et vites "cramées" et les ombres sont toujours plus noir.


Il faut essayer de voir autre chose à traver l'objectif en abusant soit des gros plans, ou à l'inverse des plans larges, se focaliser uniquement sur une partie de l'image, etc....

J'ai appris beaucoup plus en vendant des photos qu'en parcourant les forums qui ne sont pas toujours constructifs. Mais je doit bien avouer que c'est ègalement un moyen de renconter de trés bon photographes qui partagent sans compter leurs expériences.

:coucou: Bon je continu à apprendre ...
 
D

danmasse

Membre
10 Janvier 2006
23
0
15
Nancy
www.masse-fr.com
Pour moi un bonne photos est une photo qui se vend et qui rapporte.
Elle peut etre belle, bien exposé, original, mais avant tout elle doit plaire aux autres
Quelles sont les photos qui se vendent le plus ? Les cartes postales, sans doute... Pourtant, quand on dit d'une photo que c'est une carte postale, ce n'est pas forcément un compliment...

Une bonne photo est d'abord celle qui évoque des sentiments chez celui qui la regarde, à commencer par le photographe lui-même. Le sentiment peut être le souvenir d'un moment privilégié, une expression d'un visage aimé, une harmonie esthétique...

La photo qui me sert d'avatar peut plaire ou ne pas plaire à d'autres. Peu m'importe. Pour moi, elle est la matérialisation d'un rêve : voir cette montagne, auprès de laquelle j'étais déjà allé plusieurs fois sans la voir (nuages). Ce matin-là, quand je suis sorti de la tente, elle était là, et n'est restée visible que quelques minutes. Je n'oublierai jamais cet instant, et je suis vraiment heureux d'avoir cette photo pour me souvenir que je n'ai pas rêvé.

Les règles de cadrage, d'exposition, etc..., bien sûr qu'elles existent. Mais les règles sont faites pour être transgressées. A condition qu'il y ait une raison, que ce ne soit pas gratuit. Et les règles changent... Par exemple, il était admis jusqu'à récemment que les détails des ombres et des lumières devaient être visibles sur la photo : or, combien de photos voit-on maintenant où les hautes lumières sont cramées et les ombres bouchées ?

Je fais partie d'un Club Photo : c'est utile, pour comprendre ce que d'autres ont vu dans une scène qui ne m'a pas intéressé. C'est également utile pour apprendre des techniques - que l'on utilise ou non. Régulièrement, nous envoyons des images à des compétitions nationales. Les résultats ne sont pas toujours ceux que nous attendions. Et les photos que j'ai affichées sur mes murs ne sont pas celles que j'envoie aux concours...
 
7

70-200

Membre
25 Janvier 2007
7
0
9
Paris
www.top-voyages.com
Tu a bien raison, le principal est ce se faire plaisir

Je vend beaucoup de photos d'illustration - Et bien c'est vrai, ce ne sont pas toujours les plus belles. ( photos simple d'objet , sujet bien isolé sur fond blanc par ex.. )

Pour la carte postal, je ne connais pas, mais perso je n'aime pas beaucoup les montages du genre.
 
C

cetawam

Membre
23 Avril 2007
4
0
8
MONTPELLIER
Le sujet est en standby depuis plusieurs moi mais je vais tenter le coup quand même.
D'abord j'aimerais réagir sur la photo numérique. Globalement ce qui s'est dit était assez négatif j'ai trouvé dans le sens où elle était toujours assimilée à une facilité non constructive. Me concernant j'ai commencé par l'argentique, et je n'ai jamais été très satisfait de mes photos, et puis je suis passé au numérique, et à défaut d'être exceptionnelles elles sont devenues nettement meilleures. Je pense que les APN sont un formidable outil pédagogique, surtout s'ils disposent d'un mode 100% manuel, puisqu'ils permettent de bien approfondir son sujet.
Pour ce qui est des règles, il est selon moi indispensable de bien les connaître pour être un bon photographe, en revanche bien les connaître ne signifie pas qu'on est un bon photographe. C'est un des pièges à éviter, se focaliser sur la techniques et sur le matos se fait souvent au détriment de la créativité, ces deux éléments ne sont qu'un moyen d'éviter les photos ratées, mais surement pas une garantie de belles images.
J'insisterai aussi sur l'importance d'avis extérieur, de gens compétents c'est mieux, j'ai fait un voyage avec eux donc accompagné par un pro, avec séance critique photo et pratique sur le terrain ! (C'est souvent ce qui fait défaut dans les clubs photos ou sur les forums) et je dois dire que j'ai vraiment progressé, parce qu'on m'a aidé à voir et retranscrire ce que je voulais faire ressortir de mes photos.
J'ai commencé la photo tout seul dans mon coin et je peux dire que c'est pas comme ça qu'on progresse !
 
Marc M

Marc M

Membre Actif
8 Janvier 2007
156
0
35
Mère-Terre
picasaweb.google.com
Bonjour,

Ma petite contribution.

Je vais passer pour un dinosaure car je suis toujours à l'argentique. J'utilise un Pentax MZ-30 (avant un MZ-50 mais il s'est pris 10 heures d'orage dans le Mercantour!!!) avec un 28/70 et un 100 macro.

J'ai commencé la photo, comme ça, manière d'avoir des souvenirs. Puis en 2004, un déclic. J'ai eu le 100 mm lors de ma formation amm. Pendant les scéances sur la flore, j'ai pris quelques photos. Le résultat a été saisissant. Depuis, je n'ai pas cessé la macro. Récemment, les paysages, surtout en hiver et en haute-montagne, se sont invités à mon regard.

La photo, avec un peu de technique est le reflet de l'instant mais surtout de la personne qui, comment dire, s'atarde, s'unit à l'élément photographié.

Etant à l'argentique, je ne peut me permettre de mitrailler. Une seule fois, au Mont Pelat à l'automne 2006, j'ai passé l'intégralité de la pellicule. De même, si je passe au numérique (c'est indénaible), je serais dans la continuité de ne pas mitrailler à tout va, posant mon regard, m'attentionnant et surtout d'être patient. Pour certaines macros, je prend le temps (1/4 h). Pour les paysages, j'attend un beau bleu d'altitude et des nuages.

J'utilise la photo afin de faire découvrir le Mercantour (d'autres photographes font mieux : http://www.lionellecourtier.com/) et la flore de ce massif.



Peut-être que je vais opter pour un bridge car plus léger qu'un réflex numérique... . J'ai une petite idée sur quel type.



Mes photos :

http://sentiermeleze.typepad.com/photos ... index.html

http://sentiermeleze.typepad.com/photos ... index.html

http://sentiermeleze.typepad.com/photos ... index.html


Cordialement,

marc