1. Attention, si votre ancien mot de passe ne passe pas, vous devez faire une demande de régénération du mot de passe en cliquant vous avez oublié votre mot de passe ? sous la fenêtre de connexion.
    Rejeter la notice

Souvenir - 1 an sur le territoire de Djibouti

Discussion dans 'Djibouti' créé par Marsouin, 26 Janvier 2006.

  1. Marsouin

    Marsouin Membre

    Inscrit:
    25 Janvier 2006
    Messages:
    37
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    mandelieu
    J'ai passé 1 an sur le territoire de Djibouti (83/84).
    Je logeai à Ambouli (5eRIAOM) à environs 10 minutes du centre ville sur la route menant à Arta.
    En tant que pilote boutre, j'ai eu l'occasion d'aller sur les iles de Mascali et Moucha, deux petites iles ou les gens aiment aller passer le week end en camping avec barbecue et biere, par contre pas mal de rats qui attendent la nuit pour aller voler les victuailles laissées à leur merci.
    Je me suis avanturé aussi dans la passe du Goubet que l'on franchi seulement à l'étale et ou le cdt Cousteau avait repéré quelque chose de monstrueux parait il et que l'on saurait ce que c'était lors de sa mort, malheureusement il est décédé et je n'ai toujour pas su ce qui se cachait labas.
    Pour se ressourcer de la chaleur torride de la capitale, nous allions dans la foret du Day qui se trouve , il me semble, au dessus d'Obock
    c'est une foret avec des arbres n'ayant besoin que tres peu d'eau, l'on trouve labas une température égale à celle que l'on trouve l'été sur la cote d'azur, ça change des 50° journalier. A part les arbres l'on trouve aussi des synocéphales (singes) plus gros que des chimpansés, des cohortes vivent labas, ils savent boire le coca à la bouteille et meme lancer, avec précision, des pierres sur vous pour montrer lorsqu'ils sont en colère.
    Tadjoura est une ville se situant au SO de la capitale et c'est la qu'est fabriqué l'eau en bouteille du pays, c'est un peu notre évian de chez nous.
    La population des villages aiment vous offrir le shay (thé) avec du lait de chèvre et des galettes de riz.
    Dans la capitale beaucoup de taxi avec des chauffeurs machant leur feuille de kat,leur donnant une bouche verte et des yeux rond fixe,fumant leur craven et buvant leur pepsi ou fanta dans des bouteilles en verre.
    Suite de mes souvenirs plus tard :coucou:
     
  2. le goffic

    le goffic Membre

    Inscrit:
    6 Mars 2006
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    nantes
    armee djibouti

    Bonjour, je m'appelle Kathia et je suis a la recherche d'info sur la vie a djibout pour mon frere. En effet il est militaire a nantes et vient d'apprendre qu'il part en sejour a djibout pour 2 ans. pour l'instant il ne sait pas quel base. Lui et sa femme se posent un tas de questions sur la vie la bas; les routes sont elles potables pour qu'ils emment leur voiture ou vaut il mieux acheter un 4x4 d'occas la bas? Comment se passe la scolarisation, ils ont un petit de 4 ans. L'hopital militaire est il equipe d'un service maternitée ou faut il aller au local ? Comment est le courant pourront ils emmener leur matos hifi, ordi... La vie est chere ou en achetant dans l'enceinte de l'armée ca reste correct? Bref comment preparer leur arrivé !!! Merci de venir a leurs aide.

    Kathia
     
  3. Marsouin

    Marsouin Membre

    Inscrit:
    25 Janvier 2006
    Messages:
    37
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    mandelieu
    Bonjour,
    à mon époque les routes étaient 'propre', par contre vaut mieux acheter sur place son 4x4.
    L'électricité c'est comme en France.
    Pour ce qui est de l'hopital militaire = ?
    La vie n'est pas très cher , il suffit de manger 'local' et il faut éviter les produits européen, 1 camembert = 10 euros.
    En tout état de cause, si ton frère part en relève individuelle, la meilleure des choses qu'il a à faire c'est de prendre contact avec celui qu'il relève.
    Bon séjour à ton frère, qu'il aille boire un verre à la 'bonne année' sur la place ménilik :coucou:
     
  4. chantalje

    chantalje Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2006
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    AUBAGNE
    Bonjour Marsouin,

    Je suis éberluée de ce que je lis.
    J'ai été également un an à Djibouti en 1995 et la situation à Djibouti était tout à fait différente, mais peut être que cela a encore changé. Les routes étaient terreuses ou en mauvais état à cause des nombreuses inondations. Non l'électricité n'était pas comme en France ; tous les jours nous avions le droit à une coupure de courant et plusieurs fois dans la semaine des coupures très longues de une à deux heures , car il y'avait de nombreuses pannes. Il est vrai qu'il valait mieux acheter un 4x4 sur place et le laisser sur place, car avec le "clamsin" vent poussiéreux et l'air marin, les voitures sont bonnes à jeter à la poubelle. Les taxis de Djibouti sont des tas de ferrailles, on ne sait pas comment ils roulent mais ils roulent avec leur occupants qui machent du kat.
    J'allucine, manger local, ça dépend quoi. c'est sur qu'on ne peut pas acheter de la viande venant de France tous les jours car ça serait trop cher, mais acheter la viande local, c'est retour au pays avec rapatriement sanitaire. Par contre langoustes et Mérou à volonté et surgelés. Quelque chose de très important à Djibouti, c'est de prendre SYSTEMATIQUEMENT une preuve de paiement, autrement c'est pas payer......même dans les administrations djiboutiennes. J'ai lu également que Laura partait comme ça à Djibouti à l'aventure sans savoir ou se loger, connaissant Djibouti, je trouve que ce n'est pas prudent, surtout sans rien connaitre de là bas. Mis à part cela, je garde un super souvenire de Djibouti et mon fils encore plus ou l'école était que le matin, dans l'école Française.
     
  5. Sébasti1

    Sébasti1 Membre

    Inscrit:
    23 Septembre 2006
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    français à Djibouti
    La vie à Djibouti

    oula y a de quoi ne pas vouloir venir :p
    Remettons tout ça en place, le camembert a 10 euros y a pas !!
    Les routes sont goudronnées et les pistes ressemblent à des pistes.
    Les iles y a des animaux comme partout, je n'ai jamais vu un morceau de pain ou autre rester longtemps sur le trottoir en europe.
    Au goubet, je ne sais pas et si il y avait vraiment un truc horrible les djiboutiens n'iraient pas là bas avec leurs petites barques..... m'enfin dans le doute je ne me prononce pas, par contre c'est le fils de Cousteau qui détient la vidéo :)
    Pour la foret du day elle se trouve au dessus de Tadjourah.
    Pour la vie courante ici les prix sont un peu plus chers qu'en France mais bon il faut savoir que le transprt a un cout et qu'il se répercute sur le consommateur.
    Pour l'électricité, les coupures sont de plus en plus rares et on a de l'eau tout le temps sauf canalisation coupée (rarement).
    En ce qui concerne la circulation les européens sont aussi bons que les locaux pour faire tout et n'importe quoi donc je dis que chacun doit faire attention à l'autre comme partout, par contre je trouve que c'est un peu mieux qu'en 2001 et l'état du parc automobile est en meilleur état surtout au niveau des taxis.
    Sinon la vie est sympa à condition de ne pas vouloir économiser et se priver de tout. On peut découvrir une quantité de sites et paysages magnifiques et aussi profiter de l'eau qui est toujours à la bonne température.
    Apres avoir connu l'afrique de l'ouest, je dirai qu'il fait bon vivre à Djibouti malgré quelques inconvénients liés à la pauvreté et aussi à la méconnaissance de l'autre.
    Voilà les nouvelles actuelles du pays.
    A noter que la ville est super jolie en ce moment à cause du COMESA. Tout est propre et repeint nickel :soleil:
    A+
    Séb
     
  6. chantalje

    chantalje Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2006
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    AUBAGNE
    Sébastien,

    S'il y'a du mieux à Djibouti, c'est heureux. J'ai bien dit que j'ai été en 1995 et que j'espérait que cela avait évolué. Par contre je veux bien que le parc automobile des taxis soit tout neuf, mais les djiboutiens machant du khat, ça je pense que cela n'a pas changé. Quant à l'eau courante de la mer, je n'ai jamais eu de problèmes si ce n'est qu'elle était bouillante et que je la mettais dans des bouteilles pour nous faire la douche, mais en fait avec. Tant mieux s'il ny'a pratiquement plus de coupure de courant, car lorsque le congélo est plein c'est pas marrant surtout avec la chaleur.
    Qu'est ce que le COMESA ?
    J'ai moi aussi connu l'Afrique, et je préfère dix mille fois Madagascar à Djibouti, bien que j'en garde un bon souvenir et quelques anecdotes croustillantes, mais évidemment c'est mon avis personnel.
    Pour avoir vécu et travaillé à Djibouti, je pense que j'en connais autant que toi la population. Surtout qu'en tant que non marié, je n'ai pas eu le droit aux apparts de fonction, donc j'étais au coeur de la population et travaillant à l'hopital militaire, j'ai pu avoir une autre optique. Donc il me semble que j'ai habitéà gabode à coté de la police djiboutienne et ensuite le top au Héron, à coté de Frataci.
    Quant à vouloir économiser, en tant que couple non marié c'était impossible.
    Et que vu la pauvreté, je dis bien à l'époque, nos poubelles ne restaient pas longtemps pleines..... alors un morceau de pain.
    Mon but n'était pas de faire peur, mais de prévenir afin de prendre qques dispositions avant de s'y rendre.
    Alors bon séjour à tous.
     
  7. Sébasti1

    Sébasti1 Membre

    Inscrit:
    23 Septembre 2006
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    français à Djibouti
    COMESA ???

    COMESA : voici un lien > http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pa...n-afrique-orientale-australe-comesa_1907.html

    Pour le reste je suis persuadé que tu as connu la population et c'est tres bien, ça permet de se faire une autre opinion plutot que d'écouter tout ce qui se dit dans le milieu européen.
    J'ai bien lu des le départ que tu étais là en 1995 et je n'ai en aucun cas voulu te donner tord dans ce que tu as dit mais donner un point de la situation actuelle.
    Maintenant les gens savent que l'eau est plus fréquente à Djibouti et que les coupures de courant sont de plus en plus rares.
    Pour ce qui est des taxis, étant donné que le parc est en meilleur état il y a moins de soucis de freins, de pneus lisses et autres pares brises cassés, pas d'éclairage et je suis sur que j'en oublie.
    Merci de ta réponse et désolé si j'ai pu te froiser, là n'était pas mon intention :coucou:
    Séb
     
  8. chantalje

    chantalje Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2006
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    AUBAGNE
    Bonjour Seb,

    je te remercie de ta réponse et tout est oublié.
    Mis à part ça ; je garde un très bon souvenirs de toutes les langoustes que j'ai mangé. Du Sheraton ou j'ai également mangé et l'autre restau à coté. J'ai également été dans des restaus djiboutiens dont un sur 2 étage qui était particulièrement bon. J'ai pu également m'acheté pleins de souvenirs de Madagascar à très bons prix et me faire faire des habits.
    Par contre ce que je n'ai pas aimé venant de français, c'est l'esclavage. Des français de toutes les armes confondues payé des "bouesse" par grand chose pour rester la journée et même la nuit, moi pour le même montant elle restait la matinée ; c'est à dire 700 francs anciens si mes souvenirs sont bons.
    A t'écouter, j'aurai presque envie de revenir. Boutade, hi hi .
    Bien amicalement
     

Partager cette page