1. Attention, si votre ancien mot de passe ne passe pas, vous devez faire une demande de régénération du mot de passe en cliquant vous avez oublié votre mot de passe ? sous la fenêtre de connexion.
    Rejeter la notice

Voyageurs sauvages

Discussion dans 'Trek, randonnée' créé par alex2400, 30 Mars 2008.

  1. alex2400

    alex2400 Membre

    Inscrit:
    30 Mars 2008
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    lyon
    Bonjours a tous

    Je voudrais me renseigner sur les voyageurs solitairs traversant de très grandes distance à pied ou à cheval, pendant des selaines voir des mois.
    Est-ce que ces voyageurs existent bien, et comment s'apellent-ils, comment font-ils?

    Merci pour vos réponses
     
  2. e-Voyageur

    e-Voyageur Membre Pilier

    Inscrit:
    29 Mai 2004
    Messages:
    6 844
    J'aime reçus:
    4
    Localité:
    Paris - France
    Bonjour Alex2400,

    Pour information, j'ai déplacé ton message dans ce forum.

    Amicalement
    Michaël
     
  3. alex2400

    alex2400 Membre

    Inscrit:
    30 Mars 2008
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    lyon
    ça fait des semaines maintenant.
    Vous m'avez beaucoup déçu, vous êtes comme les autre, finallement, vous ne parlez de voyage juste pour que vous pouviez parler de votre passion personnel et individuel. Je me suis intérésser a votre monde , et c'est passionnant, et j'ai désespérément besoin d'une information perméttant un aboutissement a un remise en question totale et vous ne vous donnez même pas la peine de me donner une piste.
    C'est pitoyable
     
  4. Invité

    Invité Membre Pilier

    Inscrit:
    14 Juillet 2006
    Messages:
    1 031
    J'aime reçus:
    0

    Puisqu'il te faut absolument une réponse, je vais te donner la mienne.
    Je ne connais pas de voyageurs solitaires traversant de très grandes distances à pied ou à cheval, pendant des semaines voire des mois.
    Je ne sais pas si de tels voyageurs existent bien, ni comment ils s'appellent,ni comment ils font.
    Apparemment, je ne suis pas le seul à ne pas savoir, et c'est peut-être pour cette raison que personne n'a répondu. Est-ce une raison pour nous en vouloir ?

    Tu peux toutefois aller sur ce post:
    http://www.e-voyageur.com/forum/voyage-8073.php
    On y parle d'un bouquin écrit par Sonia et Alexandre Poussin qui ont traversé l'Afrique à pied.
    Tu aurais pu faire cette recherche tout seul peut-être, non ?
    Je n'ai pas lu ce livre (mais j'ai vu des émissions à la télé, car ils ont aussi filmé leur périple). Tu ne veux pas que je le lise à ta place ? Si ?
    :wink:
     
  5. Azimut

    Azimut Tintibet

    Inscrit:
    11 Juin 2005
    Messages:
    528
    J'aime reçus:
    1
    Localité:
    Québec (Canada)
    Salut Alex...

    Baobab a raison. Tu t’emballes facilement. Je crois personnellement qu’il faut être pas mal «cool» pour envisager ce genre de parcours. Être capable de tolérer l’adversité, le manque, l’absence et garder la tête froide, surtout dans la contrariété. Si tu t'impatientes parce qu'une réponse tarde à venir, sans même réfléchir sur la raison qui peut l'expliquer, que feras-tu lorsque tu seras trop fatigué pour continuer à avancer au milieu de nulle part, lorsque tu ne trouveras pas de gîte pour la nuit, lorsque tu seras assoifé et qu'il n'y aura pas d'eau à proximité, lorsque tu ne seras pas sûr de ton chemin ? Car c'est ça aussi la grande aventure du marcheur ou du cavalier solitaire dans l'immensité du monde hors sentier battu... si c'est ce que tu envisages.

    Si effectivement la longue marche ou la longue cavalcade en solitaire t’intéresse pour mettre à l’épreuve tes limites personnelles, pour tenter une expérience de vie dans le dépouillement favorisant les remises en question, la réflexion personnelle, l’introspection mais aussi la découverte d'un coin différent du monde qui aide à se recentrer sur l'essentiel, je te suggère la lecture de « La marche dans le ciel » de Sylvain Tesson et Alexandre Poussin. Ils y racontent leur long périple de 5,000 km à travers l’Himalaya d'est en ouest à pied, sans vivres et sans tente ! Il y a aussi «Africa Trek» de Sonia et Alexandre Poussin et «On a roulé sur la terre» de A. Poussin en collaboration avec Sylvain Tesson. Tous publiés chez Robert Laffont. Il y a aussi «Petit traité sur l’immensité du monde» et «Éloge de l'énergie vagabonde» de Sylvain Tesson. Tout à fait inspirant. Ces bouquins donnent la mesure de ce qu'implique ce genre de long parcours.

    Comment s’appellent ces gens là ? Je ne sais pas s’il existe une expression précise pour les désigner. Aussi, on a le champ libre… l’aventurier des temps modernes, le cavalier du vent, le marcheur impénitent, le dévoreur de pas, le voyageur des grands espaces, le marcheur du bout du monde… ou tout simplement «l’homme qui marche» ainsi que l’on surnomme Alexandre Poussin.

    Azimut
     
  6. Marc M

    Marc M Membre Actif

    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Mère-Terre
    Je rajoute dans la liste ;

    - Nicolas Bouvier,
    - Ella Maillart,
    - Alexandra David-Néel,

    Pour les plus actuels,

    - Christophe Cousin,
    - Amandine Roche,
    - Priscilla Telmon,
    - et bien d'autres comme John Muir, Matthiessen, etc... .

    Je rejoins Baobab et Azimut. Un voyage t'amène des imprévus, des évènements tarabiscotés, déjantés, voire assez grave ou dangereux. Bref, la patience est la sagesse du voyageur. Et la raison, sa sauvegarde.
     
  7. Drey13Nouméa

    Drey13Nouméa Membre

    Inscrit:
    18 Février 2010
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour Alex!

    Je viens de m'inscrire sur ce site, et de lire ton message et les réponses.
    Là de suite, me vient Sylvain Tesson, c'est tout, L'Axe des Loups. Il y décrit sa traversée, à pied, à cheval... de la Sibérie...mais oui, ces hommes et femmes existent, pas tous écrivent, quoi que c'est à la mode maintenant...c'est aussi une façon de se faire comprendre...certain pour avancer intérieurement ont un besoin inéluctable d'être seul, loin de tout, d'aller au delà de leurs limites, et parfois jusqu'au péril de leurs vies.
    Ce sont souvent, à mon sens, de grands enfants, des utopistes, de grands rêveurs...des personnes armée d'une volonté et d'un moral d'acier...
    J'ai souvent demandé à mon père à quoi cela servait de grimper si haut, quel sens cela avait...il me répondait qu'il ne savait pas...que c'était un absolu sentiment de liberté et d'ivresse. Longtemps je n'ai pas compris, et je pensais (lors de la mort d'un alpiniste, ou plein de fois lors de secours spéléo) que ces gens étaient encore des adolescents en crise, à prendre des risques inutiles, à mettre leur vie en danger pour rien...
    Maintenant je comprend, et pourtant je ne suis pas allée trés loin encore dans ce délire, mais j'y vais, et volontiers...mais je t'assure, un treck même cours n'est pas facile, tu es vite fatigué, à ne faire que marcher, avec un sac lourd en général (tu me dira aprés on ne le sent plus), les articulations souffrent..mais c'est vrai... qu'est ce que c'est bon...d'^tre seule, loin de tout, dans des paysages magnifiques...
    J'espère que tu tentera, mais partir pour longtemps, dit toi bien qu'il faut bien se connaitre avant...et que même si c'est le cas, tu seras toujours confronté à des problèmes...il faut penser à tout, pour sa survie, et puis c'est la nature qui décide, tu devras avancer quoi qu'il en soit...même si t'es trempé, que tu as faim et froid...bref bon courage!!
    j'espère que tu as trouvé ce que tu cherchais, dans tes lectures, ou peut être tes voyages...où en es tu?
    Les longs voyages en solitaire (cavalier, marcheurs, globes trotters, naviguateurs, alpinistes) demandent une préparation physique minimum, et surtout morale, beaucoup d'Humilité, la connaissance de ses capacités,le courage du renoncement, et évidement des connaissances géographiques et topographiques.
    Une bonne semaine de treck, déjà, tout seul, t'apprendra beaucoup.
    Je pensais pas écrire autant, en te répondant, et sur ces forums nous sommes tous, en général, à la recherche d'une certaine liberté, de découverte, chacun à sa façon...
     
  8. Manoushkaa63

    Manoushkaa63 Membre

    Inscrit:
    24 Mars 2010
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    Clermont ferrand
    Bonjour,

    je ne sais pas si de tels voyageurs existent mais je pense.
    En ce qui me concerne, je suis étudiante en master (4eme année universitaire) en Anthropologie des pratiques corporelles et je travaille sur les personnes qui partent avec leur sac a dos en voyage (un ou deux mois) en utilisant differents modes de transport (marche, velo, cheval, canoé, ...)
    est ce que vous faites parti de ces voyageurs, baroudeurs?
    Si c'est votre cas, j'aimerai savoir s'il serait possible de vous interviewé sur vos voyages pour mon mémoire.

    Je vous laisse les coordonnées de ma directrice de mémoire: Mme geraldine RIX (UFR STAPS Clermont Ferrand)

    Je vous remercie et attends votre réponse.

    Cordialement

    Manon
     
  9. AnaïsC

    AnaïsC Nouveau Membre

    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    83 et 29
    J'en connais peu qui s'aventure dans de tels périples. Il y en a un qui a été très connu dans les années 90 c'est Christopher Mc Candless. Mais il est mort alors qu'il allait arriver à la fin de son parcours. Ils ont fait un film sur son voyage au travers de ses écrits que tu as peut être vu c'est "Into the Wild" sinon je te conseil vivement de le voir. On voit sa philosophie de la vie évoluer tout au long de son voyage ce que j'ai trouvé très enrichissant.

    Ensuite, l'un des plus connu c'est Che Guevara! Lorsqu'il était jeune c'était un grand voyageur. Il a fait la cordillère des Andes et tous les pays du nord de l'amérique du sud.

    Sinon de tels voyageurs au jour d'aujourd'hui, je n'en ai pas grand retours...

    J'espère t'avoir été utile :)
     
  10. charly49

    charly49 Membre

    Inscrit:
    19 Mars 2012
    Messages:
    25
    J'aime reçus:
    0
    Localité:
    lille
    moi j'en suis un

    salut a tous.

    vous n'en connaissais pas.
    ben j'en suis un.
    je suis parti en Norvège comme çà. En dehors de tout chemins, un sac sur le dos, un sac sur le ventre. au 3/4 rempli de nourriture lyophilisé, d'avoir pesé chaque choses avant de partir pour avoir le sac le plus leger possible. de l'eau venant que des sources. Quand tu ne croisent que tres peut de gens sauf quand tu dois retrouver de la nourriture.

    c'est quelques choses d'extraordinaire a faire. crevant mais extraordinaire par ce que l'on ressent, le soir, au milieu de rien. quand tu te dis que peut être personnes depuis un bout de temps n'est pas passé à cet endroit.

    c'est de grands moments que je recommande a tout le monde, où l'on se sent différement que dans notre pays, et nos ville, c'est des moments où on se sent libre a 100% !!

    voila ce que c'est que de partir en trip seul au milieu de rien.

    Cordialement
    Charles.
     

Partager cette page