Le Caire

Véritable carrefour religieux et culturel, Le Caire, capitale de l'Egypte, est une ville chargée d’histoire. Les monuments antiques côtoient une agglomération...

La capitale « victorieuse » de l’Egypte

Le Caire est sûrement une des villes les plus chargées d'histoire, de légendes et de monuments grandioses : c'est un véritable carrefour des cultures et des religions. Tant de choses à voir, de constructions éblouissantes, d'échos de civilisations anciennes et majestueuses aujourd'hui perdues. Parcourir Le Caire revient à s'immerger totalement dans une autre époque : lorsque vous visitez un palais ou un temple, vous vous prenez à imaginer les fêtes et cérémonies gigantesques qui y furent célébrées, vous voyez Pharaon et sa femme pénétrer dans la pièce vêtus de leurs plus beaux atours. C'est cela, l'âme du Caire.

Al

Les lieux de prestige

Pyramides de Gizeh

Plusieurs lieux font à eux-seuls une grande partie de la réputation du Caire. Ce qui fait du Caire une étape incontournable de tout voyage en Egypte, ce sont par exemple les emblématiques pyramides de Gizeh, Mykérinos, Kheops et Kephren. La plus grande, la pyramide de Kheops est la seule des 7 merveilles du monde originales à être encore debout. Les pyramides ainsi que le sphinx et le temple de la vallée se situent au niveau du Caire par rapport au Nil mais ne sont qu'à plusieurs kilomètres à l'ouest, il vous faudra donc prévoir le trajet. Une fois sur place, vous pouvez visiter les pyramides mais il faut savoir que vous emprunterez des couloirs étroits dans une atmosphère chaude (surtout en plein été) et humide : la visite vaut le coup mais est à déconseiller aux personnes claustrophobes ou qui supportent mal la chaleur.

Mosquée Al-Azhar

La mosquée Al-Azhar, dont le nom a été attribué en hommage à la fille du prophète Mahomet, est une des plus anciennes du Caire. Le bâtiment est grandiose et compte 3 minarets, construits au fil du temps et ce dès le XVe siècle. La mosquée abrite l'Université du même nom, qui jouit d'une grande réputation et où sont enseignées d'abord les sciences islamiques, puis également la littérature et les langues arabes. C'est une des plus grandes et des plus anciennes universités encore actives au monde.

Le Musée égyptien du Caire abrite bon nombre de merveilles, de l'époque pharaonique notamment. Immense, il vous faudra prévoir plusieurs heures, voire une journée entière pour pouvoir le visiter entièrement. Si vous vous lassez vite de piétiner ou si vous ne faîtes qu'une rapide escale au Caire, il vous sera utile de savoir quelles sont les oeuvres à voir en priorité et dans quelle salle elles se trouvent. Voici donc l'essentiel à voir pour une visite éclair d'une heure. Au rez-de-chaussée : le buste de Néfertiti (salle 1), le naos de Auib rê-Hor

Masque de Toutankhamon

La statue de Taoueret (24), les statues de Rahotep et de Nofret (32), la statuette de Chéops (37), la statue de Chéphren et le Cheikh el-Balad (42), la palette de Narmer (43) et enfin la statue de Djoser et les triades de Mykérinos (47). Puis à l'étage : le célèbre masque funéraire de Toutankhamon (3), le diadème de Sat Hathor Younet (4), la statue d'Anubis (9), les portraits de Fayoum (14), le comptage des troupeaux (27), le trône de Toutankhamon (35), les soldats du Moyen Empire (37) et le mur de faïence de Saqqara (43).

Le festival international du film du Caire se déroule sur 10 jours au mois de novembre, chaque année depuis 1976.

Le Caire accueille également le Siège de la Ligue arabe, le symbole de son rôle déterminant sur le monde arabe, ainsi que les principales institutions du pays.

Autre endroit incontournable et insolite : la cité des morts (cimetière des sultans mamelouks). Vivants et morts se partagent ce cimetière immense et mythique : ils seraient plus de 2 millions de personnes à habiter dans les carrés les plus anciens, à côtoyer ainsi les familles nobles, faute d'autre abri. La plupart des habitants vivent dans des mausolées ou des caveaux.

Publié le 23/12/10
Alexandra Caussard
Crédits photos : © Bureau de tourisme d'Egypte
© Daniel Mayer / © Wikipédia (mosquée Al-Azhar)