Croisière sur le Nil

Pour découvrir les splendeurs des sites archéologiques et culturels d'Egypte, rien de tel que de voguer sur les eaux du Nil. Itinéraire d'un voyage le long du Nil.

Itinéraire des principaux sites archéologiques et cultuels d'Egypte

Ce n'est un secret pour personne, l'Egypte recèle de secrets, de trésors et de sites historiques. A tel point que prévoir son voyage devient rapidement difficile : comment faire pour ne pas passer à côté d'une de ces merveilles ? Un des parcours possibles, consiste à longer le fleuve, alliant ainsi la perspective historico-culturelle et la poésie des eaux du Nil. Ce parcours est rythmé par les visites de constructions pharaoniques, toutes plus grandioses les unes que les autres car les pharaons se sont acharnés, tout leur règne durant, à faire disparaître ou à éclipser l’œuvre de leurs prédécesseurs. La plupart de ces œuvres se trouve au bord du Nil : forcément, puisque c’était là l'emplacement géographique d'Égypte le plus fertile et le plus agréable pour faire prospérer une civilisation hors du commun. D'Abou Simbel à Alexandrie, itinéraire d'un voyage au fil de l'eau.

Abou Simbel

Départ d'Abou Simbel - Le Lac Nasser et les temples de d’Abou Simbel et de Philaé

Plus à l'ouest, sur le site de Nabta Playa, vous trouverez également un observatoire astronomique préhistorique qui serait, selon la NASA, un des plus anciens au monde.

Au nord d'Abou Simbel se trouve le lac Nasser, un lac artificiel qui se situe à la frontière avec le Soudan : il appartient d'ailleurs aux deux pays, Nasser étant l'appellation donnée à la partie égyptienne ; La portion soudanaise est, elle, appelée lac de Nubie. Ce lac a été créé en même temps que le haut barrage d'Assouan, entre les années 1958 et 1970, et est intégralement alimenté par le Nil. Ce chantier fut l'occasion de déplacer certains sites menacés par la montée des eaux, comme par exemple le temple de Philaé qui ne se situe du coup plus sur l'île de Philaé, celle-ci ayant été submergée ! Les temples qui s'y trouvaient ont été reconstruits sur l'île Aguilkia en respectant la disposition initiale. La principale construction reste le Temple d'Isis même si l'on peut y voir d'autres monuments : par exemple une chapelle d'Hathor et un temple d'Horus mais aussi des constructions romaines.

Si vous continuez de descendre le Nil en bateau, vous passerez par la première cataracte (les 5 autres étant situées plus au sud, au Soudan), au niveau de l'île de Begah, et qui marquait dans l'Antiquité la frontière avec la Nubie. Elle a depuis été transformée en réserve naturelle et offre un passage de toute beauté, hors du temps.

Vous apercevrez ensuite le mausolée d'Aga Khan (le chef spirituel des Ismaéliens) qui surplombe la villa de sa dernière femme, la française Yvette Labrousse, qui fut miss France en 1930. Derrière le mausolée se trouve un des plus grands et des mieux préservés monastères d'Égypte, le monastère Saint Simeon, construit par des moines chrétiens durant le VIe siècle en l'honneur de Hadra, un saint local, puis abandonné au XIIIe siècle. Ne vous fiez pas aux apparences : avec ses murailles hautes de 8m, il a davantage l'air d'une forteresse que d'un lieu de paix et de retirement mais il s'agit réellement d'un monastère. Vous pourrez d'ailleurs y visiter les cellules des moines avec leur mastaba (les banquettes de pierre sur lesquelles dormaient les moines). Pour vous y rendre, deux choix s'offrent à vous : la marche ou, plus original, le dromadaire (depuis l'embarcadère).

Sur l'autre rive, dominant le Nil, vous pourrez apercevoir l'hôtel « Old Cataract » bâtit dans le style victorien. Il a vu passer entre autres Winston Churchill, François Mitterrand (il y aurait décidé de se représenter à la présidence) et Agatha Christie (il lui a inspiré son roman Mort sur le Nil et a été un des lieux de tournage du film de 1978).

Publié le 23/12/10
Alexandra Caussard
Crédits photos : © Bureau de tourisme d'Egypte