Vienne, rêverie de l'Est

Vous rêvez d’une escapade à deux ? Soirée à l’opéra ou patinoire sur un bras du vieux Danube ? Qu’importe, goûtez à l’art de vivre viennois : une vision classique du romantisme.

Rêverie de l'Est

Vous rêvez d'une escapade à deux dans une capitale européenne ? Êtes-vous plutôt dégustation de grand cru dans un bar à vin du centre ville ou café viennois dans un bistrot chic ? Soirée à l'opéra ou patinoire sur un bras du vieux Danube ? Qu'importe, pour une échappée romantique culturelle, goûtez à l'art de vivre viennois : une vision classique du romantisme.

Art de vivre

L'Art de vivre selon Vienne

Café CentralSous ses airs de grande impératrice, Vienne recèle de petits trésors d’architecture et de secrets bien gardés à voir ou à déguster : qu’ils s’agissent d’un verre de vin dans une cave prestigieuse, d’un café dans un célèbre « Kaffeehaus », d‘un grand bal traditionnel, de l‘opéra ou des espaces verts : pendant la saison froide, la ville redouble de charme et révèle ses atouts à tester seul si vous cherchez l’âme soeur ou à deux, si vous l’avez trouvée. Et cela commence par une bonne tasse de café.

Vous l’aurez compris, les Viennois sont maîtres dans l’art de vivre et quand il s’agit du café, on ne rigole pas. Hormis le café traditionnel, on peut aussi savourer une tasse d’un petit noir, d’un cappucino, ou, plus approprié, d‘un café-viennois dans un café-pâtisserie, café-pub, café-librairie, ou encore dans un café-pizzeria, café-dancing et café-concert. La ville en compte plus de 800, alors il est facile de se laisser aller à la lecture d’un journal ou d’un bon roman, à refaire le monde à deux ou entre amis, ou tout simplement à s’attarder dans l’instant présent.

Bar à vin Unger & KleinPour les moins vertueux, le café peut aisément être remplacé par une dégustation de vin, activité que l’on associe rarement à la ville mais qui pourtant y est très populaire. Tout d’abord, il y a la taverne typiquement autrichienne où l’on ne servait à l’origine que du vin, le Heuriger. Reconnaissables au rameau de pin suspendu au dessus de l’entrée et à l’enseigne « Ausg’steckt », ces bistrots à la bonne franquette proposent désormais de bons petits plats qu‘accompagnent d’excellent vins.

En plus, le vin dégusté ne provient pas toujours de l‘étranger puisque des vignobles couvrent 700 hectares de Vienne intra muros. Il s’agit principalement de cépages de vin blanc comme le Riesling, le Weissburgunder, le Grüner Veltliner, le Sauvignon blanc ou le Gelber Muskateller.

Vignes à VienneMais le vin rouge commence aussi à se répandre et le Merlot, le Pinot noir et le Syrah rejoignent désormais les rangs des clos viennois. Lourdes tables en bois, lumière tamisée, concert d’accordéon et de guitare traditionnel, laissez-vous tenter par la dégustation d’un cru local dans la chaleur conviviale d’une taverne.

Côté cuisine, la gastronomie viennoise est un mélange de plats typiquement autrichiens et d’autres issus des régions qu’avait annexées l’empire austro-hongrois. Ainsi retrouve-t-on le Gulasch hongrois,  la Wiener Schnitzel (escalope viennoise) qui a ses racines à Milan et même l’Apfelstrudel qui est originaire de Turquie. Découvrez aussi le Tafelspitz, espèce de pot-au-feu au bœuf d’origine italienne qui peut se targuer d’avoir été le mets préféré de François-Joseph, empereur jusqu’en 1916.

Belvedere PalaceVoilà de quoi se régaler au chaud et se requinquer après une promenade au bord du Danube. Pour observer une curiosité locale, rendez-vous au Naschmarkt, un marché aux fruits et aux légumes, polyglotte, qui se double d’un marché aux puces les samedis.

L’art de vivre viennois passe aussi par le vert – élue « ville la plus agréable à vivre du monde» selon une étude de 2009, la capitale s’est vue décernée ce prix de qualité de vie qui la place devant 215 autres métropoles. Et pour cause, la moitié de la ville est constituée d’espaces vert, ce qui en fait l’une des plus écologiques au monde. Le mont Kahlenberg à 484m d’altitude est la balade préférée des Viennois et une fois au sommet, la récompense est grande : la ville s’étend à vos pieds, et à l’horizon, le Schneeberg, montagne d’où provient son eau de source.

Alice Cannet
Publié le 03/02/2010

Crédit photos :

Belvedere Palace ©WienTourismus / MAXUM
Café Central © WienTourismus / Popp & Hackner
Bar à vin Unger & Klein © WienTourismus / Lukas Beck 
Vignes à Vienne ©WienTourismus / Lois Lammerhuber
Belvedere Palace ©WienTourismus / MAXUM