Déserts glacés de l'extrême sud

Aventuriers du grand large

Plaisanciers pontalo-combalusiens, après avoir navigué en Arctique (Spitzberg, Norvège, Groenland Est, avec des skippers, tous très chaleureux), nous avons affronté la haute-mer en 2006, jusqu'aux contrées peu hospitalières de l'Antarctique. Nous remercions très sincèrement nos skippers Eric, sa compagne Claude et leur ami Nicolas, qui nous ont permis de découvrir ces lieux sauvages et magiques dont le souvenir restera à jamais gravé dans nos mémoires. Un amical souvenir à nos compagnons voileux, Gilbert, Dominique, Hervé, Paul, Simone, Guy, Jean et Michel.
Nous n'avons pas pu cette année partir comme prévu en Géorgie du Sud sous la protection d'Eric, Claude et Nicolas pour des raisons professionnelles, mais ce n'est que partie remise !

Manchots sur la banquise de l'Antarctique

Après l'Arctique, il fallait donc découvrir les déserts glacés du Sud. Embarquement sur un petit voilier à Ushaïa.

L'Antarctique, 14 millions de km2 ! Température moyenne l'hiver entre -70 et -40°, l'été maximum entre -3 et +2°. A partir de mai, la mer gèle et double la superficie du continent. En novembre (l'été), les icebergs, pouvant atteindre 100 km sur 50 de large, commencent à se détacher.

Si la flore reste limitée, la faune est très riche: Multitude d'oiseaux: skuas, pétrels, cormorans et surtout manchots. Vie sociale très organisée chez les manchots. "Parité" au sein du couple. La femelle pond deux oeufs par an, couvés en alternance par les conjoints qui peuvent à tour de rôle se restaurer. Les parents pratiquent ensuite la garde alternée, puis envoient leur progéniture dans des "crèches" où les adolescents s'initient à la pêche, à la nage... Faune exceptionnelle aussi -de mammifères marins: phoques, éléphants de mer et otaries - et de cétacés: baleines, cachalots et orques.

Avant Charcot et son célèbre Pourquoi pas ?, John Davis, Scott et Amundsen avaient accosté sur ce continent, voué à la recherche scientifique internationale depuis 1959 et le Traité sur l'Antarctique.

Extrême Sud

Débarquement le lundi 12-01-04 à l'Ile Déception !
Engagés dans la trouée de Neptune, nous jetons l'ancre dans un cratère rempli d'eau. Falaises volcaniques noires, striées de vert et de rouge. Les petits pingouins ne sont pas effrayés. Manchots papou au bec orange, manchots à jugulaire au cou blanc rayé de noir,ils nous regardent avec étonnement. Sautillant, ils se promènent deux par deux comme des humains.
Plus loin sur la plage,un phoque crabier au pelage clair se dore au soleil et s'étire de tout son long indifférent à notre présence. Voici deux otaries à fourrure, magnifiques avec leur pelage gris pâle. Les damiers du cap, plumage blanc et noir, voltigent entre les falaises et déversent leur fiante odorante. Tandis qu'un albatros fuligineux se dandine au bord de l'eau.
Délaissant les ruines de la base des Baleiniers,l'avion sans ailes de la British Air Line, nous regagnons notre nef où nous attend un délicieux gigot, "viande argentine garantie"...

Jacques et Françoise Desvignes

Parcours sur les glaciers de l'Antarctique et observation de la faune de l'extrême sud.