Le palais de l’Emir Bachir à Beiteddine

Situé à Beiteddine au Liban, le Palais de l'Emir Bachir fut édifié entre 1788 et 1818, à la demande du personnage du même nom, l'Emir Bachir Chehab II. Une fois l'édification terminée, l'Emir s'y installa et y vécu durant une vingtaine d'années. Après avoir été détérioré au cours de l'invasion israélienne, le Palais de Bachir a bénéficié d'une remarquable restauration et il est aujourd'hui devenu un haut-lieu de la culture. Il abrite désormais un musée et se trouve être également le lieu d'un festival d'été, très logiquement nommé le festival de Beiteddine.

La Gastronomie de l'ile Maurice

Impossible de se rendre sur l’île paradisiaque qu’est l’île Maurice sans tomber amoureux de sa gastronomie. Une gastronomie qui peut se définir comme un accouplement de la cuisine française avec celle de la Chine, de l’Angleterre et de l’Inde. Toutes les colonies ont laissé une empreinte indélébile de leur passage dans la cuisine mauricienne.

Le delta de l'Orénoque

Longtemps méconnu, le delta de l'Orénoque est pourtant en passe de devenir la principale destination touristique du Venezuela. Couvert de forêts vierges, cet espace compte plus de 300 rivières qui forment un véritable dédale fluvial. La région est peuplée d'Indiens Waraos qui vivent dans de petits villages installés au bord de l'eau. Les paysages du delta de l'Orénoque sont caractérisés par des îles, une végétation luxuriante, et des marécages. D'une surface de 30 000 km², le delta d'Orénoque est l'un des plus grands au monde.

île de Taboga

A seulement une douzaine de kilomètres de la capitale du Panama, l’île de Taboga est réputée pour ses magnifiques plages et sa sérénité ambiante. Cette île volcanique possède une superficie de 5,9 km², pour une largeur de 2 km et une longueur de 4 km. L’île des fleurs se distingue par son sable fin, ses végétaux d’origine tropicale et ses espaces forestiers à la fois vierges et protégés. Elle est accessible par bateau depuis Panama City, la traversée ne durant qu’environ une 50 minutes.

Managua

Capitale du Nicaragua, Managua a été détruit en 1972 par un tremblement de terre. Les conséquences sont qu'aujourd'hui la ville n'a pas de centre à proprement parler. En fait, plusieurs centres se sont développés autour des ruines de l'ancienne ville, créant des villes dans la ville ! En outre, en raison des très forts risques sismiques, Managua ne dispose que de très peu de bâtiments avec des étages. Vue depuis les collines, la cité semble recouverte de végétation !

Long Bay

Long Bay est une destination incontournable pour qui souhaite se rendre en Jamaïque. La beauté de ses plages et la qualité de vie qui y règne attirent chaque année plus de visiteurs.

Montego Bay

Montego Bay est une ville importante de Jamaïque. Située sur le versant nord de l'île, elle accueille beaucoup de touristes chaque année, car elle possède le plus grand aéroport international du pays.

La Mosquitia

La Mosquitia est située au Nord Est du Honduras. Une grande partie du territoire est classée patrimoine mondial de l'humanité, notamment la biosphère de Rio Platano, riche en mangroves, lagons intacts et forêt sauvage préservée. On appelle la Mosquitia la petite Amazonie d'Amérique Centrale. Notez que le nom n'est pas dû aux moustiques, qui ne sont pas plus virulents que dans d'autres zones tropicales, mais à l'histoire du pays. C'est vraisemblablement un dérivé du terme mousquet.

Trujillo

Trujillo est située sur la côte nord du Honduras. C'est une ville historique et pittoresque, riche en vestiges du temps des flibustiers et des pirates des Caraïbes. Le Honduras est une destination balnéaire en développement, Trujillo et ses plages environnantes sont moins envahies de touristes que d'autres zones des Caraïbes. La ville est adossée à deux montagnes protégées, Capiro et Calentura.

L'Oasis Semuc Champey

L'Oasis Semuc Champey est définitivement un endroit qu’il faut visiter lorsque l’on voyage au Guatemala. Le Président actuel du Guatemala a déclaré en 1999 Semuc Champey Monument Naturel. Nous pouvons traduire « Semuc Champey » comme « l’endroit où le fleuve se cache sous la terre ».  Cette enclave naturelle se situe à environ 10 kilomètres du village de Lanquin, dans le département d’Alta Verapaz, au nord du Guatemala.

Pages

Subscribe to E-Voyageur RSS